L’eau des Landes, un gage de qualité

Lors de la journée mondiale de l’eau le 22 mars 2017, le Syndicat d’Equipement des Communes des Landes (SYDEC) et sept associations de consommateurs ont lancé leur propre marque d’eau : l’Eau des Landes.

l-usine-d-orist-dessert-15abonnes

L’Eau des Landes est un label qualité, qui promet à l’utilisateur d’avoir à son robinet une eau conforme à 100% aux paramètres physico-chimiques établis par la Commission Européenne et le Ministère de la Santé. L’objectif est que dans trois ans, l’ensemble des communes du réseau du SYDEC soit labellisé Eau des Landes.

——————————-  Pour aller plus loin  ——————————-

 

«Sans pression, nous ne pourrons pas faire changer les choses »

Arnaud PINATEL, Président du SYDEC

En France, l’eau est le produit alimentaire le plus contrôlé. La réglementation très stricte a été fixée par la Commission Européenne et le Ministère de la Santé. Selon le Code de la Santé Publique, l’eau destinée à la consommation humaine doit être conforme aux limites de qualités, portant sur des paramètres microbiologiques et chimiques. Elle doit satisfaire des références de qualité, qui portent sur des paramètres microbiologiques, chimiques et radiologiques. Enfin l’eau ne doit pas contenir un nombre ou une concentration de mi-organismes, de parasites ou de toutes autres substances constituant un danger pour l’utilisateur. L’eau est analysée et suivie quotidiennement par les services de l’eau et l’Agence Régionale de Santé (ARS)

C’est donc un but d’apporter un gage de qualité, que le SYDEC a décidé de créé sa propre marque d’eau : l’Eau des Landes. Ce label est un gage de très bonne qualité d’eau potable. Il implique un taux de conformité de 100% dans les communes où l’Eau des Landes est distribuée.

L’Eau des Landes est aussi une façon de répondre à la problématique actuelle des pesticides dans les eaux de consommation : parallèlement à la création de la marque, le SYDEC a investi dans un programme de solutions pour lutter contre les métabolites de pesticides dans l’eau brute et l’eau distribuée. Le SYDEC recherche de nouvelles ressources  exemptes de contaminations et être en train d’interconnecter les réseaux pour utiliser les ressources de qualité déjà exploitées. Enfin le SYDEC prévoit de mettre en place des traitements sur les captages impactés dans le cas où les deux premières solutions ne suffiraient pas.

Sources :

http://www.sudouest.fr/2017/03/23/eau-des-landes-une-marque-qui-coule-de-source-3301325-3272.php

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s